Artificialisation des terres : l’équivalent d’un département en dix ans

Loin de la sagesse paysanne d’antan qui privilégiait les terrains accidentés pour implanter les villes afin de préserver les terres agricoles nourricières, “596.000 hectares” ont été artificialisés en dix ans en France, déplore la Cour des Comptes jeudi, soit l’équivalent d’un département comme le Var, le Nord ou les Charentes. Etalement urbain,…

lire la suite